Rencontre avec Chouette éditions: éditeur numérique

Posté par Sophie Bougnères, le Mercredi 19 mai 2010

A l’heure où le numérique prend une place importante dans nos vies, la Petite Bibliothèque Ronde a interviewé Dominique Courthieux, éditrice d’une jeune maison d’édition située à Montréal au Canada.

L’approche du livre y est bien différente puisque Chouette éditions publie des ouvrages en numérique.

Leur ligne éditoriale est très ouverte à la créativité sans frontières car ce qui importe le plus, c’est avant tout d’apporter aux jeunes lecteurs un nouvel horizon sur le monde et les êtres.

La Petite Bibliothèque Ronde : Quand et comment est née cette idée de créer une maison d’édition numérique ?

Dominique Courthieux : Il y a quelques années, je songeais à créer une maison d’édition traditionnelle mais avec le temps, ma démarche et mes objectifs ont pris un autre virage.

Aujourd’hui, nous avons tous conscience de l’impact négatif de la déforestation sur notre environnement par conséquent, le livre électronique est un bon outil pour éviter de sacrifier des arbres.

Mais, l’édition numérique présente bien d’autres avantages non négligeables puisque les frais d’exploitation sont plus faibles, le prix du livre tend à diminuer.

En cette période de crise économique, le consommateur ne peut qu’apprécier cette économie substantielle.

D’autre part, les enfants utilisent aisément ces outils multimédias et leur permettre de découvrir un livre par ce biais, pourrait peut‐être, réconcilier certains avec la lecture.

PBR : Pourquoi une telle démarche pour une niche comme la littérature jeunesse ?

D. C. : Je pense justement que la littérature jeunesse est une niche bien prometteuse. Les enfants sont beaucoup plus ouverts que nous aux technologies. Ils s’adaptent très vite et je suis convaincue qu’ils sont tout aussi contents de lire un livre numérique.

Ce sont plus les adultes qui projettent leurs propres doutes ou incertitudes. On pourrait comparer ce phénomène avec les jeux de société qu’il fallait installer sur une table et l’engouement actuel pour les jeux vidéo.

De plus, la littérature jeunesse offre un horizon infini de sujets toujours actuels à développer.

PBR : Comment faitesvous pour convaincre les auteurs et illustrateurs de travailler avec vous ?

D. C. : Les auteurs et illustrateurs sont considérés comme des collaborateurs et partenaires dans chaque projet.

Tous sont différents avec des styles qui leur sont propres et ce sont ces différences que nous recherchons chez chouetteditions.com.

Nous valorisons leur expression artistique et leur laissons beaucoup de latitude afin de ne pas les freiner par des contraintes éditoriales rigides.

PBR : Quels sont les parcours et les démarches des auteurs qui travaillent avec vous ?

D. C. : Nous collaborons avec des auteurs connus ou encore méconnus qui nous séduisent pour leur créativité, originalité et sensibilité aux autres. Ce qui nous importe le plus, c’est leur qualité artistique certes mais surtout humaine.

Marc Cantin nous a suivi dans ce projet et nous publions en numérique trois de ses livres. Nous participons à un projet de dons auprès de deux associations caritatives en Amérique du Sud (La fondation Oasis et la Fana) pour aider des enfants pauvres et orphelins à vivre dans de meilleures conditions et leur donner les moyens d’être scolarisés.

Ainsi, une partie de nos droits éditeur et auteur seront reversés à ces deux associations.

C’est un peu la démarche de notre maison d’édition : soutenir quelques associations en faveur des enfants du monde à travers la vente de nos livres.

PBR : Combien d’ouvrages proposezvous aujourd’hui ?

D. C. : Actuellement, nous avons 5 ouvrages mais 6 six sont en cours de publication. Notre catalogue est encore jeune mais les choses évoluent très vite.

PBR : Combien de livres comptezvous ajouter à votre catalogue chaque année ?

D. C. : Nous pensons publier une trentaine d’ouvrages par an mais peut‐être plus… Pourquoi se limiter?

PBR : Quels types d’ouvrages proposezvous : albums ? Romans ? BD ? …

D. C. : Nous proposons des romans et des albums pour l’instant, mais nous sommes ouverts également à proposer des Bandes dessinées.

PBR : Combien les auteurs sontils rémunérés ?

D. C. : La rémunération est variable selon les projets, mais nos auteurs ou illustrateurs sont rémunérés sur la base d’un pourcentage bien plus élevé que ce qui est proposé actuellement. Mais, nous pouvons nous le permettre puisque nos coûts d’exploitation ne sont pas les mêmes. Ainsi, tout le monde est content.

PBR : Qui valide la qualité de l’ouvrage ?

D. C. : Chaque ouvrage est lu avec attention puis notre équipe discute de la qualité et de la pertinence des textes.

Certains sont refusés parce qu’ils ne sont pas adaptés à nos tranches d’âge ou ne représentent pas un intérêt majeur qui puisse susciter une quelconque réflexion.

Il nous arrive aussi de demander aux auteurs de retravailler un texte qui nous a particulièrement plu.

PBR : Quels sont les principaux supports que vous visez avec vos ouvrages numériques (PC, mobiles, iPad ou autres tablettes …?

D. C. : Tous nos ouvrages sont compatibles sur tout support avec écran.

PBR : Comment assurezvous la promotion des livres ?

D. C. : Nous avons une licence permettant aux Archives et Bibliothèques Nationales du Québec et du Canada de nous insérer dans leur catalogue et ainsi d’informer les divers professionnels (presse et libraires etc …).

Nous menons une campagne d’information et de promotion sur la toile ce qui nous permettra d’avoir une grande visibilité.

Nous pratiquons ce que nous appelons sur le continent nord‐américain le « networking ».

PBR : Avezvous déjà beaucoup de concurrents au Canada, francophones ? Anglophones ?

D. C. : La concurrence existe mais chaque éditeur a sa place. Il nous appartient de veiller à proposer des livres de grande qualité pour séduire nos lecteurs qui seront les seuls juges en bout de ligne (expression québécoise).

Site officiel : chouettedition.com

Propos recueillis par  Sophie Bougnères.

Laisser un commentaire

Aujourd’hui, partageons nos idées, nos expériences, nos questions et suggestions. Partons à la découverte de pratiques enthousiasmantes, d’innovations surprenantes. C’est ainsi qu’il faut aborder le présent et l’avenir pour que la lecture soit une fête ouverte à tous. Geneviève Patte
Derniers commentaires
Bonjour, Vous pouvez tout à fait...
Bonjour Bibliothécaire de...
Agenda PBR
Quand deux enfants pensaient simplement jouer à...
Découvrez le parcours d'une jeune auteure...
Kidi Bebey vient passer l'après-midi avec les...
Venez lire vos livres, BD, romans préférés sur...
© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by Wordpress