De la BD et des pirates à la bibliothèque

Posté par Chloé Even, le Jeudi 12 mai 2016

Alex Chauvel et Rémi Farnos sont deux auteurs et illustrateurs de BD, fondateurs des éditions Polystyrène.
Ils sont venus proposer un atelier de BD à nos jeunes lecteurs pendant les vacances de printemps, et ont accompagné notre première Biblioparade dans les quartiers et cités du Haut-Clamart
(les photos sont ici ).

Alex Chauvel nous livre ses impressions sur ces quelques jours passés à la Petite Bibliothèque Ronde :

« J’ai la chance de faire exactement ce que je rêvais de faire lorsque j’étais gamin.
Le caractère plat d’une telle phrase ne doit pourtant pas conduire à la méprise. Ce n’est pas tout de vouloir quelque chose, il faut encore que cette chose soit mise à portée.
En réalité, j’étais bien parti pour suivre un autre chemin, faute de mieux, parce que nul autour de moi n’était en capacité de me montrer dans quelle direction aller.
Des destins entiers peuvent se jouer sur une rencontre avec la bonne personne, au bon moment.
La meilleure volonté du monde, la plus grande force de caractère et la plus implacable puissance de travail peuvent ne devenir que des coups d’épée dans l’eau si cette rencontre ne se produit pas, ou mal.

L’injustice sociale, et les limites du joli rêve méritocratique, c’est cela aussi.
Certains enfants bénéficient d’un cadre plus favorable : ce n’est pas un crime, ils n’ont rien demandé. Ils auront ainsi peut-être plusieurs fois l’occasion de transformer l’essai.
Pour d’autres, il est possible qu’une deuxième chance n’arrive jamais (à considérer qu’il y en ait eu une première).

Je viens d’un coin que l’on pourrait qualifier de relativement enclavé, bien loin des autoroutes de la culture et des échangeurs de savoir.

Je me rappelle de chacune des rencontres, qui m’ont aidé à concrétiser mes rêves (peut-être du fait de leur nombre assez restreint). Il m’a bien sûr fallu du recul pour les comprendre comme telles.
Je ne me rappelle pas de celles qui sont arrivées au mauvais moment parce qu’elles n’ont, évidemment, pas eu le même impact. Mais il y en a vraisemblablement eu aussi.
À Clamart, j’ai vu chez certains enfants de l’envie, de la rigueur et du talent.

Ni plus ni moins que dans n’importe quel groupe d’enfants, me direz-vous. Peut-être, mais la situation économique et sociale du quartier rend les ateliers, tels que celui que j’ai co-animé, vitaux, pour préserver un semblant d’égalité des chances dans l’accès à la Culture.

Ce qui a, en revanche, fait de cet atelier quelque chose de tout à fait à part, c’est la liberté laissée aux enfants de participer à hauteur de leurs envies. Pour la première fois, je ne me suis senti à aucun moment en position de flic culturel. Pas une seule fois il n’a été question de maintenir la discipline, mais il n’y a pourtant pas eu un seul instant de chaos.

Je remercie la Petite Bibliothèque Ronde de m’avoir donné la possibilité de peut-être devenir une rencontre. »

Et si vous ne connaissez pas encore le travail d’Alex et Rémi, foncez découvrir leurs derniers titres !
- Thomas et Manon, Alex Chauvel et Rémi Farnos, éd. Polystyrène, 2015
- Alcibiade, Rémi Farnos, La Joie de Lire, 2015
- Toutes les mers par temps calme, Alex Chauvel, éd. Polystyrène, 2016

* cliquez sur les photos pour les agrandir

Laisser un commentaire

Aujourd’hui, partageons nos idées, nos expériences, nos questions et suggestions. Partons à la découverte de pratiques enthousiasmantes, d’innovations surprenantes. C’est ainsi qu’il faut aborder le présent et l’avenir pour que la lecture soit une fête ouverte à tous. Geneviève Patte
Derniers commentaires
Bonjour, Vous pouvez tout à fait...
Bonjour Bibliothécaire de...
Agenda PBR
Découvrez le parcours d'une jeune auteure...
Kidi Bebey vient passer l'après-midi avec les...
Venez lire vos livres, BD, romans préférés sur...
Que font les anglais l'après-midi ?
© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by Wordpress