Un dimanche avec Aurasma

Posté par La Petite Bibliothèque Ronde, le Mercredi 24 mai 2017

Connaissez- vous Aurasma ? C’est une application de réalité augmentée, gratuite, disponible sur AppStore et PlayStore, qui permet de créer et de « lire » de la réalité augmentée. En passant avec la tablette sur une image préalablement choisie, qu’on appelle « l’aura », un contenu virtuel apparaît et vient s’incruster dans l’image d’origine.  Ce contenu prend la forme d’une image, d’une vidéo ou encore d’une photo. Un choix de contenus est disponible dans la bibliothèque de l’application. Les contenus peuvent aussi être créés par les utilisateurs, ce qui nous intéressait beaucoup ! Pour le dimanche numérique de mai 2016, nous avons choisi de présenter cette application aux enfants de la bibliothèque.

C’était l’occasion de faire découvrir aux enfants le monde de la réalité augmentée ainsi que de les familiariser avec les QR codes qu’ils rencontrent de plus en plus souvent dans leur quotidien. En bons bibliothécaires, nous avons vu en Aurasma le moyen parfait pour faire le lien entre nos collections et le numérique, et donc de mettre en valeur la littérature. L’idée était de demander aux enfants de choisir un livre qu’ils aiment, de créer un contenu (une vidéo, une photo) en lien avec ce livre, puis de les associer de manière à ce que le contenu apparaisse quand on scanne la couverture du livre avec la tablette.


Déroulement de l’Après-midi :

Ce dimanche après-midi, les enfants arrivent progressivement, et nous leur présentons l’application par petits groupes. Ils comprennent assez facilement le fonctionnement de l’application et sont de toute façon toujours ravis de manipuler la tablette. Bien sûr, chacun appréhende l’application à sa manière mais dans l’ensemble parmi les enfants il y a :

- Ceux qui ont tout de suite plein d’idée de livres et de vidéos.

- Ceux qui ne veulent rien créer, mais uniquement utiliser les contenus déjà disponibles dans la bibliothèque de l’application. On parle avec eux du fonctionnement de la réalité augmentée et du principe du QR code. Ils finissent par créer leur propre contenu en voyant la fierté que les autres ont à créer une vidéo.

- Ceux qui veulent participer, mais disent qu’ils ne connaissent pas de livres. On les fait réfléchir, c’est l’occasion de leur faire découvrir un super album ou un documentaire. Un petit groupe s’est notamment emparé du rayon « sports » : ils ont réalisé des petites vidéos où ils faisaient une démonstration de leurs sports favoris, vidéos qu’on peut maintenant visionner en scannant la couverture du documentaire correspondant avec la tablette.

- Ceux qui n’ont pas spécialement envie de participer, qui veulent juste nous raconter leur sortie au Château de Versailles. On arrive à leur faire faire une super vidéo dans laquelle ils montrent ce qu’ils y ont vu avec Mon petit Versailles de Marie Sellier (Réunion des Musées Nationaux, 2008).

En voyant les vidéos des autres, de nouvelles idées arrivent, des contenus fait à plusieurs, avec par exemple la lecture du début des Trois Brigands de Tomi Ungerer (L’Ecole des loisirs, 1968) par une maman et deux enfants avec les masques des brigands. Les enfants sont très fiers de leurs créations qu’ils montrent à tout le monde, tout en scannant les livres avec beaucoup de plaisir.


Dans un deuxième temps, il était indispensable de trouver un moyen d’indiquer les livres dont la couverture est un « aura ». On propose de réaliser un logo qui serait sur chaque livre. Il permettra d’identifier les livres utilisés pour l’animation lorsqu’ils seront rangés. Après avoir réfléchi ensemble au format, aux informations qu’il doit contenir et au message qu’il doit faire passer, plusieurs enfants ont créé un ou plusieurs logos, plus différents les uns que les autres. Le plus lisible est choisi, ça sera un téléphone. A ce propos, avez-vous déjà demandé récemment à un enfant de 5/6 ans de dessiner un téléphone ? Nous, on a pris un sacré coup de vieux…


Une fois les téléphones imprimés et collés sur l’ensemble des livres, nous sommes passés à la dernière étape : le catalogue. Nous avons simplement ajouté une note à chaque exemplaire indiquant que le document avait un contenu en réalité augmentée lisible avec l’appli Aurasma.

Bilan :

La découverte d’Aurasma fut une grande réussite. Petits et grands se sont emparés de l’application facile à utiliser et ont pu appréhender la réalité augmentée de manière ludique. Après un court moment de découverte, leur imagination a pris le dessus et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que les enfants ont redécouvert les collections de la bibliothèque. Et ni vu ni connu, ils ont eu un petit cours sur le classement et le catalogage ! Aujourd’hui encore, on retrouve les logos d’Aurasma sur plusieurs albums et documentaires. C’est pour nous l’occasion de présenter cette application facile à télécharger sur tablette ou téléphone et d’expliquer comment l’utiliser.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Aurasma avant de vous lancer, il existe une fiche pratique très bien faite par l’Académie de Créteil, disponible ici et le détail de cette médiation sur le site Bibapps.com .

Céline de Cayron


Laisser un commentaire

Aujourd’hui, partageons nos idées, nos expériences, nos questions et suggestions. Partons à la découverte de pratiques enthousiasmantes, d’innovations surprenantes. C’est ainsi qu’il faut aborder le présent et l’avenir pour que la lecture soit une fête ouverte à tous. Geneviève Patte
Derniers commentaires
Bonjour, Vous pouvez tout à fait...
Bonjour Bibliothécaire de...
Agenda PBR
Un accueil spécifique pour les enfants de 0 à 3...
Un accueil spécifique pour les enfants de 0 à 3...
Un accueil spécifique pour les enfants de 0 à 3...
Un accueil spécifique pour les enfants de 0 à 3...
© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by Wordpress