Rentrée numérique en Île-de-France

Posté par Clémentine Slembrouck, le Jeudi 2 septembre 2010


Ça y est c’est le grand jour ! Dans les cartables des petits Franciliens, la rentrée a un goût de numérique… Les clés USB côtoient sans rougir les classeurs, trousses et autres accessoires traditionnels et les (lourds) manuels scolaires laissent leur place aux logiciels en tout genre.

Étonnant ? Pas tant que ça…

Depuis quelques années, la région Île-de-France a mis en place un programme de développement des outils numériques et autres matériels pédagogiques innovants.

Objectif  principal? Équiper et raccorder au haut débit 100% des établissements d’ici 2012

Les nouveautés de la rentrée

L’ ENT (traduisez : Environnement Numérique de Travail)
Cette plateforme, accessible aux élèves, aux parents et aux professeurs, permet de retrouver les cours en ligne, de consulter les notes de son enfant ou de prendre rendez-vous (sic). Actuellement expérimentée dans 7 collèges et quelques lycées, 105 nouveaux établissements devraient en être équipés dans l’année et la totalité des établissements franciliens d’ici 2012.

Le (fameux) tableau blanc interactif (TBI pour les intimes)
Les collèges parisiens en possèdent en moyenne trois par établissement, mais tous ne sont pas encore totalement équipés.
Ce nouveau tableau continue donc son ascension dans les collèges et les lycées de France et de Navarre, un véritable carnage pour les traditionnels tableaux noirs. Il est au cœur de la stratégie numérique du Val-d’Oise qui a déjà doté 36 collèges de 23 tableaux chacun.

Quelques initiatives régionales

Essonne : tous les élèves de 6e recevront une clé USB à la rentrée. La clé contient des logiciels permettant de naviguer sur Internet (en toute sécurité), de lire des vidéos ainsi que quelques liens utiles pour accéder à des dossiers thématiques.

Les Hauts-de-Seine : chacun des collèges du département recevra cette année 2 iPad. À l’intérieur, des ebooks de littérature, de sciences naturelles ou de géographie. Le département semble prêt à exploiter toutes les ressources technologiques au service de l’éducation, et ce, depuis quelques années déjà. En 2008, il avait expérimenté l’utilisation de baladeur MP3 pour l’apprentissage des langues.

L’avantage de toutes ces initiatives ?

Des cartables plus légers pour les élèves, une interaction facilitée entre élèves, professeurs et parents, et surtout… des environnements scolaires qui évoluent avec leur temps. De quoi donner envie aux plus récalcitrants, non ?

Source : 20minutes

Laisser un commentaire

Aujourd’hui, partageons nos idées, nos expériences, nos questions et suggestions. Partons à la découverte de pratiques enthousiasmantes, d’innovations surprenantes. C’est ainsi qu’il faut aborder le présent et l’avenir pour que la lecture soit une fête ouverte à tous. Geneviève Patte
Derniers commentaires
Bonjour, Vous pouvez tout à fait...
Bonjour Bibliothécaire de...
Agenda PBR
Venez fêter avec nous la dernière séance de...
Le rendez-vous des petits de 0 à 3 ans.
L'équipe de la bibliothèque vous invite à...
Avant d'aller faire de doux rêves,...
© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by Wordpress